Actualités

Toute l'équipe du Groupe Rivalis vous souhaite une bonne année 2011

  • Rivalis répond à vos questions
  • Je gagne plus d'argent tout en conservant mes prix grâce à Rivalis
  • Mon entreprise de plâtrerie a été sauvée grâce à Rivalis

Restaurateurs Gérez efficacement votre caisse

Comme tous les commerçants, les restaurateurs ont l’obligation légale de tenir un livre de caisse quotidien qui enregistre le détail des entrées et sorties d’espèces. Néanmoins, pour plus de praticité et de lisibilité, les livres de caisse de restaurant intègrent également les opérations par chèques, cartes et les remises en banque. Voici quelques conseils pour bien gérer la caisse de votre restaurant.


Le livre de caisse : qu’est-ce que c’est ? Comment le tenir ?

Le livre de caisse est un document comptable qui liste le détail des encaissements et décaissements d’un restaurant (ou, plus généralement, d’un commerce). Les recettes et dépenses doivent être transcrites sur l’agenda de caisse à mesure de leur réalisation. En outre, les ventes doivent être ventilées par nature de vente, taux de TVA et modes d’encaissements.
Notes :
La réglementation fiscale impose une justification indispensable des recettes ! Bandes de caisse enregistreuse, agenda de caisse, brouillard de caisse sont donc à conserver impérativement pour justifier les recettes.
Les recettes payées au comptant et en espèces, d’une valeur inférieure à 76€ peuvent n’être enregistrées que de manière globale en fin de journée.
Par exemple :
Dans un restaurant gastronomique (avec des notes par table élevées) ou familial (qui accueille surtout des grandes tables), les notes devront être inscrites avec les justificatifs au fur et à mesure des encaissements ;
Dans un restaurant rapide où la majorité des notes est payée en espèces, il est possible de ne tenir le journal de caisse qu’en fin de journée, en comptabilisant l’ensemble des sommes inférieures à 76€ encaissées en espèces. 
Néanmoins, les justificatifs doivent impérativement être conservés !
Les dépenses et remises en banques doivent quant à elles être créditées au journal de caisse. Cela permettra par ailleurs de contrôler régulièrement sa caisse pour s’assurer que le solde réel correspond à celui indiqué par le journal de caisse.



Tenue de caisse de restaurant : les points à surveiller

Il apparaît que la tenue de la caisse d’un restaurant impose :
Soit de se doter d’une caisse enregistreuse qui délivre des bandes de caisse ;
Soit de brouillards de caisse que vous devrez remplir manuellement pour chaque encaissement.
Egalement, il est important d’effectuer des remises en banque très régulières, idéalement tous les jours ! En outre, il est primordial que le solde de la caisse ne dépasse pas le montant assuré : en cas de vol ou de problème, cela serait pour vous une perte sèche.
Enfin, n’oubliez pas que la tenue du journal de caisse est une obligation fiscale du gérant de restaurant : un journal de caisse mal tenu peut donner lieu à un rejet de comptabilité… et donc éventuellement à un redressement !
 

 
Les logiciels de caisse : des auxiliaires bienvenus

Vous l'avez peut être déjà expérimenté, les logiciels de caisse intégrant un livre de caisse offrent un bénéfice non négligeable en termes de confort d’utilisation. Ils permettent d’éditer le journal de caisse en fin de journée pour contrôler la caisse, ils renseignent et classent les recettes automatiquement en fonction des modes d’encaissement, de la TVA, etc. et ils génèrent des justificatifs. Bref, ils font le travail à votre place pour que vous puissiez vous concentrer sur votre cœur de métier !

Retour aux billets de blog

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires


Plus de renseignements

0 825 601 601

Tags

Un pilote : Le patron

Dirigez votre entreprise en fixant vos objectifs par rapport à vos clients.

Un copilote : Le conseiller

Il vous accompagne dans le pilotage de votre entreprise.

Un GPS : le progiciel Rivalis

Il vous permet de piloter votre entreprise en temps réel.