Actualités

Toute l'équipe du Groupe Rivalis vous souhaite une bonne année 2011

  • Rivalis répond à vos questions
  • Je gagne plus d'argent tout en conservant mes prix grâce à Rivalis
  • Mon entreprise de plâtrerie a été sauvée grâce à Rivalis

Restaurateurs Saint-Valentin : 5 pièges à éviter pour préserver l'image de votre restaurant

Environ 6 fois plus de réservation qu’un jour normal : voilà ce que représente en moyenne, en France, la Saint-Valentin pour les restaurateurs. Et pour cause : 46% des Français admettent apprécier un dîner en amoureux au restaurant pour cette fête des couples. L’occasion donc pour les professionnels du secteur d’augmenter leur CA en misant sur l’événement, à condition de ne pas commettre d’impair. Nos conseils sur les erreurs à éviter pour la Saint-Valentin.

 

Attention aux prix des menus

50% des amoureux optent pour un menu entre 50 et 100€ ! 8% des Français visent même plus haut avec des menus à plus de 100€. Alors certes, ce genre de statistiques est encourageant, mais ce qu’elles signifient surtout, c’est que près de 50% des Français ne sont pas prêts à mettre 50€ dans un menu de Saint valentin ! Pensez à eux et évitez donc de tabler exclusivement sur des menus chers, pensez aux petits budgets et proposez des alternatives à la carte par exemple. Sauf si votre cible est plutôt aisée, cela va de soi.


La déco surchargée : halte au kitsch !

Pour marquer le coup, de trop nombreux restaurateurs tombent dans le piège de l’excès et tapissent leur établissement de cœurs, de fleurs, de rouge et de miroirs et dans les cas extrêmes, de paillettes ! Attention à ne pas transformer votre restaurant en lupanar philippin d’un kitsch douteux ! Vous pouvez bien entendu adapter la décoration, mais en faisant preuve de délicatesse et de sobriété. En outre, Saint-Valentin ou pas, tâchez d’être raccord avec votre identité habituelle : soyez original et inventif.

Et si vraiment vous n’avez pas d’idée : n’hésitez pas à solliciter l’expertise d’un designer d’intérieur ou d’un décorateur, pour qu’il vous fasse des préconisations pour les diverses fêtes de l’année.


La musique : un point délicat

La redondance est sans doute le pire des pièges de la Saint-Valentin dans un restaurant, de même que l’excès. Soyons honnête : il n’y a rien de pire qu’un repas de Saint-Valentin au restaurant avec, pour musique de fond, des playlists de musique mièvre et langoureuse. Les chansons d’amour, pourquoi pas, mais évitez pour le soir de la Saint-Valentin. En faisant ce choix, vous êtes tout sauf original. De plus, les clients sont déjà en couple et n’ont donc pas besoin de cela. Offrez-leur plutôt une ambiance musicale cosy et raffinée (jazz, classique, piano, sans tomber dans la musique d’ascenseur évidemment). Encore une fois, pensez à votre marque et à votre ADN en choisissant la musique.

Quant au concert live, il risque d'être trop bruyant et ne correspond pas à l’ambiance de la Saint-Valentin en empêchant vos clients de converser librement entre eux.

 

Attention aux menus trop chargés

Pour la Saint-Valentin, les amoureux sont en quête de raffinement et de délicatesse. Evitez les plats plein de gras et de sucre ! En outre, un menu trop lourd nuirait au bon déroulement de la suite des événements. Pensez donc à vos clients et à ce qu’ils ont derrière la tête et privilégiez des plats fins et digestes, quitte à multiplier les plats en réduisant les quantités pour chaque plat.

 

Les intitulés des plats : le dernier piège des restaurateurs

On l’a déjà dit : la redondance est particulièrement piégeuse, car elle mène au kitsch, qui lui mène au ridicule. Ce n’est pas parce que c’est la Saint-Valentin que tous vos plats doivent se teinter d’une note de sensualité amoureuse ou de mièvrerie dégoulinante. Restez élégant et sobre.

En revanche, vous pouvez prévoir une rose sur chaque table à offrir pour vos clients amoureux !

Retour aux billets de blog

Ajouter un commentaire

* Champs obligatoires


Plus de renseignements

0 825 601 601

Tags

Un pilote : Le patron

Dirigez votre entreprise en fixant vos objectifs par rapport à vos clients.

Un copilote : Le conseiller

Il vous accompagne dans le pilotage de votre entreprise.

Un GPS : le progiciel Rivalis

Il vous permet de piloter votre entreprise en temps réel.